top of page

2018

2018, la génèse du St Hil Jazz Festival! Première édition, c'est un peu fébrile mais pleine d'excitation que l'organisation se met en place. Malgré une annulation de dernière minute de la performance initialement prévue d'Airelle Besson avec Lionel Suarez, une heureuse nouvelle liée à un événement attendu par Airelle Besson a amené une modification de programme (elle viendra en 2022!). David Enhco et Marc Perrenoud ont alors pris le relais, offrant une prestation mémorable.

Tout 1er concert sur la scène du St Hil Jazz, révélation jeunes talents avec Tryptyk. Âgés de 15 et 16 ans et déjà plus de 10 ans de pratique musicale. Tryptyk réinvente la musique classique en l'arrangeant version jazz. Lors des balances, ils ont bluffé les artistes d'expérience tels que David Enhco et Marc Perrenoud, d'ailleurs, Jean Saint Loubert Bié a collaboré depuis avec David Enhco dans le cadre d'un concert hommage à Didier Lockwood. Avec Jean St Loubert Bié au piano, Gabriel Michaud à la batterie et Ethan Danis à la contrebasse. 

Le public nantais attendait avec impatience le retour sur scène de Jean-Marie Bellec. Pianiste renommé et figure importante en Pays de la Loire, , il a offert un concert magistral avec ses standards favoris, de Bill Evans à Cedar Walton. Accompagné d'Antoine Duret à la contrebasse et d'Arnaud Lechantre à la batterie.

La rencontre avec le quintet de David Bressat, pianiste et compositeur lyonnais fut immédiate. Gros coup de cœur sur son 4ème album "Alive!". Le quintet, comprenant Eric Prost au saxophone, Aurélien Joly à la trompette, Florent Nisse à la contrebasse et Charles Clayette à la batterie, a confirmé la réputation florissante de la scène jazz lyonnaise.

David Enhco et Marc Perrenoud, ces deux complices ont joué le jeu de participer à cette 1ère édition, et pour cela, nous les considérons comme "parrains" du St Hil Jazz Festival. Sous un ciel étoilé, ce fut un concert absolument magique!  David Enhco à la trompette, Marc Perrenoud au piano, Fred Pasqua à la batterie, et Florent Nisse à la contrebasse.

Pour clore ce festival, mix avec DJ Popofski pour danser sur des sons jazz, groove électro.

 

Cette 1ère édition eut bien sûr une saveur particulière, prometteuse de lendemain. Un public ravi de ces découvertes, dans cet écrin de verdure qu'offre le parc de la Cure. RDV pris pour l'année prochaine!

bottom of page